Travaux

Il y a moins de 10 jours, nous vous parlions des travaux de réversibilité du Pôle Mécanique. Entre temps, des centaines de mètres de murs en béton ont poussé ! Une rapidité des entrepreneurs locaux à saluer.

Murs béton contre rails métalliques

Comme nous vous l’avions expliqué la semaine dernière, des murs béton vont remplacer les glissières de sécurité présentes sur le circuit. Pourquoi ? Tout simplement car en vue de la réversibilité, nous ne pouvons laisser des éléments de sécurité qui disposent d’un sens. En effet, les rails sont placés de manière à être superposés les uns sur les autres. Ainsi, dans le sens de rotation prévu, il n’y a aucun risque d’arrachement suite à une collision avec le rail. Dans le sens inverse en revanche, la jonction entre les rails est extrêmement coupante et pourraient décupler les conséquences d’un impact avec ces derniers.
Les murs béton quand à eux n’ont aucune aspérité, que ce soit dans un sens ou dans l’autre, ce qui permet de rouler dans les deux sens sans risque de coupure ou d’arrachement.

Les autres modifications pour la réversibilité du circuit

Bien entendu, le remplacement des glissières par des murs béton ne suffit pas à assurer la sécurité des pilotes dans les deux sens de rotation. C’est pourquoi les travaux impliquent la création de nouveaux virages, la mise en place de vibreurs utilisables dans les deux sens ou encore une augmentation des dégagements. Le nouveau tracé se verra ainsi doté d’un virage supplémentaire au bout de la ligne droite des stands qui ne sera utilisé que dans le sens antihoraire.
N’hésitez pas à consulter les photos suivantes pour voir les avancements des travaux du Pôle Mécanique !