Romain Dumas

Une semaine après sa victoire aux 24 Heures du Mans sur la Porsche 919 Hybrid, Romain Dumas s’impose sur la course mythique de Pikes Peak. En signant un chrono en 8.51.445, il s’offre, pour les 100 ans de l’épreuve la deuxième meilleure performance absolue. Le seul à avoir fait mieux s’appelle Sébastien Loeb, sur la fameuse Peugeot 208 T16.

Découvrez la montée de Pikes Peak avec Romain Dumas

Une performance exceptionnelle pour le pilote alésien !

S’il était bien parti en s’emparant des qualifications sur la partie basse de Colorado Spring, Romain a été victime d’une casse moteur sur la partie haute. La toute nouvelle Norma M20 RD Limited Spec-2016, équipée cette fois des 4 roues motrices doit être remise sur pieds pour prendre le départ de la course. N’ayant pas pu rouler convenablement sur la partie haute du parcours aux 20 kilomètres et 156 virages, le défi est entier.
L’équipe de Romain réussira le pari de changer le moteur pour permettre au champion de se lancer dans la course. Voici les confessions du pilote :

« C’est incroyable ! Gagner les 24 Heures du Mans et Pikes Peak à une semaine d’intervalle, ça va au-delà du rêve ! Je ne sais pas si je réalise vraiment. La victoire, c’était l’objectif depuis le début mais ce n’était pas un défi facile. Nous étions attendus car il fallait confirmer notre succès d’il y a deux ans, en sachant que les protos électriques seraient rapides et que notre auto était encore très jeune. On voulait montrer notre niveau de perfo. Ce n’est pas tout à fait le cas, il faut être honnête, et cela s’explique notamment par une durite percée et des petits ennuis de freins sur la fin. Nous avons la première place malgré tout, c’est l’essentiel et j’en suis très heureux. »

Malgré sa victoire, Romain Dumas compte faire mieux. C’est sans doute la marque de fabrique des grands champions !
On pourra sans doute compter sur lui l’année prochaine pour nous offrir un nouvel exploit.